300dpi_Icons_RED-24.png Agriculture: Accroître l'autonomie

Grâce à divers projets agricoles, JAM aide les populations africaines à produire leur propre nourriture. L'objectif varie selon le pays et la situation des populations locales, par exemple pour assurer la sécurité alimentaire dans les communautés particulièrement vulnérables, en complément des programmes alimentaires existants ou pour générer des revenus. Tous les projets ont en commun la formation, la mise en œuvre pratique et le soutien de JAM.

La vie en communauté et le travail dans les familles, les clans et les communautés villageoises sont fortement ancrés en Afrique. Elle assure la sécurité sociale et le soutien mutuel. Mais elle impose également à l'individu l'obligation d'aider lorsqu'une urgence se produit dans la communauté. Le développement et l'amélioration des conditions de vie ne peuvent donc réussir à long terme que si l'individu et la communauté sont impliqués dans le processus.

Au cours des dernières années, JAM a mis en œuvre de nombreux projets "d'agriculture communautaire". Il s'agit de jardins scolaires, de jardins communautaires dans les zones de crise et dans les camps de réfugiés, ainsi que de petites exploitations agricoles automatisées. Sur la base de notre expérience et de nos évaluations, les projets sont continuellement adaptés, élargis ou interrompus.

Le projet de jardin potager dans le centre de réfugiés d'Imvepi, en Ouganda.

Jardins communautaires en Ouganda

Focus sur l'automne 2021/2022

JAM fournit une assistance aux réfugiés du Sud-Soudan en Ouganda depuis 2017.  Les participants au projet reçoivent des semences, des outils, une formation et une éducation pour la diversification alimentaire. Ils cultivent des légumes pour améliorer la nutrition de leur famille et pour générer une source de revenus en vendant les excédents.

En un peu moins de deux ans, les jardins potagers sont devenus un modèle d'aide à l'autonomie réussi pour de nombreux réfugiés, que nous allons développer à partir de l'automne 2020. A partir de l'automne 2021, nous souhaitons donc offrir cette possibilité à 1 500 réfugiés supplémentaires. En savoir plus >>

Agriculture communautaire au Mozambique

Focus sur l'automne 2021/2022

JAM soutient les agriculteurs de subsistance par le transfert de connaissances, des formations pratiques et un capital de départ sous forme de semences, de petits animaux et d'outils. Le projet actuel a débuté en septembre 2020. Depuis, 200 petits exploitants de quatre communautés du district de Vilankulo ont suivi la première phase. Comme le projet s'est très bien déroulé lors de la première phase nous souhaitons donc offrir cette possibilité à 200 agriculteurs de subsistance supplémentaires en 2021. En savoir plus >>

Jardins scolaires 

L'accent mis sur les écoles pour la distribution de nourriture et en tant que centre de formation pour les enfants, les parents et les enseignants s'est avéré efficace. Partout où les conditions d'espace le permettent et où l'eau est disponible en quantité suffisante, les jardins scolaires servent de salles de classe "en plein air". Ici, sous la direction d'experts, enfants et adultes peuvent apprendre de manière pratique comment, quand et quels légumes peuvent être plantés, soignés et récoltés dans les conditions locales. Les légumes et les céréales récoltés servent d'une part de complément alimentaire pour les enfants. D'autre part, un éventuel excédent de récolte offre des sources de revenus possibles pour les écoles et la population des villages concernés.

Dons

Nous sommes persuadés qu'investir dans des initiatives agricoles est un moyen efficace d'aider l'Afrique à s'aider elle-même. Ainsi nous donnons aux populations locales les moyens de produire leur propre nourriture et de générer des revenus.

Ce site Web utilise des cookies - veuillez consulter notre politique de confidentialité au bas de cette page pour plus d'informations sur les cookies et vos droits en tant qu'utilisateur.