COVID-19 en Afrique

La pandémie de coronavirus est sans précédente dans l'histoire récente. Il s'agit d'une crise à la fois sanitaire et humanitaire qui affecte la vie, la santé et les moyens de subsistance des populations du monde entier. Et elle frappe aussi l'Afrique. Elle y touche des personnes qui souffrent déjà de conflits, d'expulsions, de catastrophes naturelles et de changements climatiques.

Dans les pays où JAM Suisse est actif, les facteurs de risque existants tels que la pauvreté, les épidémies d'insécurité alimentaire, les récentes catastrophes naturelles (sécheresses et inondations), le manque d'eau et d'assainissement, les services de base médiocres, les faibles niveaux d'éducation, l'accès inégal à l'information, les guerres civiles, etc. exacerberont encore les effets de COVID-19. Notre solidarité et nos actions rapide sont donc primordiales.

Dans nos pays de projet (Angola, Mozambique, Ouganda, Afrique du Sud et Sud-Soudan), il y a un confinement complet ou partiel à l'heure actuelle. Toutes les écoles et les KITA ont été fermées. L'approvisionnement alimentaire est en danger. La plupart des communautés touchées sont si pauvres qu'elles n'ont pas accès à de l'eau potable, et encore moins pour se laver les mains et maintenir une bonne hygiène. En plus, les informations sont insuffisantes ou fausses. Les sources d'information sont contradictoires, ce qui entraîne une panique, une méfiance ou une ignorance.

Des mesures préventives rapides sont nécessaires, car les systèmes et les infrastructures de santé peu développés ne pourront pas faire face au nombre élevé de patients. Comme dans le reste du monde, le confinement, les fermetures de frontières et les restrictions auront également un impact important sur l'économie africaine. Comme très peu de pays africains disposent de réserves suffisantes, le risque est probable que la crise sanitaire actuelle conduise à une crise alimentaire, à des troubles politiques et à la déstabilisation des pays fragiles.

Comment JAM aide

Le personnel local de JAM et des spécialistes dans des domaines tels que l'eau, l'assainissement et l'hygiène, la santé et la nutrition, et la logistique de distribution sont déjà en place.

En Afrique du Sud, tous les enfants des KITA soutenus par JAM ont reçu des rations alimentaires pour la maison, suffisantes pour 30 jours. Des mesures similaires sont également en préparation pour les autres pays. JAM Angola a impliqué le gouvernement et a élaboré un plan de redistribution du programme d'alimentation scolaire. En Ouganda, des stations mobiles de lavage des mains ont été installées sur les marchés dans et autour des camps de réfugiés. La mobilisation pour les campagnes d'information bat son plein dans tous les pays.

Aidez-nous

Malgré les défis que nous devons relever ici en Europe, nous ne devons pas oublier les peuples d'Afrique. Avec de nombreux autres organismes de secours et votre soutien, nous pouvons réussir à ralentir la propagation de Covid-19 et à en atténuer les effets.

Notre objectif est d'atteindre un million de personnes dans les semaines et les mois à venir. Les besoins les plus urgents sont du savon, de l'eau, les installations de lavage des mains, l'information et la sensibilisation. Des vêtements, masques et gants de protection pour le personnel et les volontaires de JAM sont également essentiels. 
Aidez maintenant avec votre don.

Faire un don

Vous trouvez des photos, des vidéos et des communiqués actuels postés par des employés de JAM sur notre page Facebook.

Ce site Web utilise des cookies - veuillez consulter notre politique de confidentialité au bas de cette page pour plus d'informations sur les cookies et vos droits en tant qu'utilisateur.