Notre histoire

Fondation de JAM Suisse

Le Suisse Matthias Tobler a rencontré Peter Pretorius et le travail de JAM International lors d'un voyage en Afrique en 2006. Matthias a été profondément ému en voyant le sort d'innombrables personnes. L'approche efficace de JAM face à la faim l'a inspiré. À l'âge de 26 ans, Matthias a fondé l'organisation JAM Suisse avec Anni et Florian Bärtsch pour s’engager avec JAM International avec la vision "Aider l'Afrique à s'aider elle-même". L'accent est principalement mis sur les enfants défavorisés et leurs familles. En tant qu'organisation d'aide humanitaire chrétienne, JAM Suisse est impliquée dans les domaines de la nutrition scolaire, de la construction de puits d’eau, des projets agricoles et des établissements scolaires. JAM Suisse soutient les personnes indépendamment de leur race, de leur origine éthique, de leur opinion politique et religieuse ou du sexe.

Fondation de JAM International

En 1984 une famine dévastatrice frappe la province d'Inhambane au Mozambique. La situation était si mauvaise que le gouvernement du Mozambique a dû demander une aide internationale. L'entrepreneur sud-africain Peter Pretorius avait 34 ans et travaillait avec succès en tant que producteur de tabac. Lorsqu'il a découvert le besoin au Mozambique, il a voulu se faire une idée de la situation là-bas. Sans plus tarder, il a affrété un avion et un pilote qui l'a conduit à Pambarra au Mozambique. Il y avait là-bas un centre de distribution de nourriture des Nations Unies. Ce qui s'est passé ensuite a changé la vie de Peter pour toujours. Peu de temps après son arrivée, il a vu huit personnes mourir de faim. Parmi eux des enfants. Seule la pensée de son retour prochain à la maison lui a fait endurer cette terrible situation. Mais ça s'est avéré différemment.

Peter a attendu en vain le retour de son pilote mais personne ne l'a récupéré. Il était coincé au milieu de la misère. Jusqu'à 30 personnes sont mortes quotidiennement au cours des 10 prochains jours. L'avion n'est revenu que 10 jours plus tard. Traumatisé, émacié et malade de l'eau contaminée, Peter est rentré chez lui en Afrique du Sud. Cette expérience allait transformer sa vie pour toujours. En convalescence, Peter et sa femme Ann ont décidés de continuer à aider les habitants de Pambarra. C'est à ce moment-là que JAM est né. En 1984, les 80 premières tonnes de secours ont été expédiées d'Afrique du Sud à Pambarra. En 2012, JAM a atteint le nombre historique de plus de 1,1 million d'enfants nourris quotidiennement.

Peter Pretorius est décédé le 9 août 2018 après une vie épanouissante au service des plus faibles. Depuis lors, sa femme Ann et une équipe de direction continuent de diriger JAM International.

«Life begins, when you start giving beyond yourself» - Peter Pretorius

regardez le film d'information:

Historique

 

1984: la première livraison de JAM, 80 tonnes de secours sont expédiées d'Afrique du Sud à Pambarra en Mozambique.

 
1985-87: Ouverture de cuisines à Maputo, Beira et Pambarra. Cela assure la nutrition de 9 500 enfants. Le prochain projet est la construction d’un orphelinat pour 300 enfants.

 
1991-93: JAM lance le programme nutritionnel dans la ville de Lobito, dans la province de Benguela en Angola. 12 000 enfants sont nourris quotidiennement la première année.

 
1994-98: Le génocide au Rwanda amène JAM à aider. Dans le même temps, jusqu'à 55 000 enfants sont déjà nourris en Angola.

 
2000-03: Le nombre d'enfants nourris quotidiennement s'élève à 111 613. Début de la coopération entre JAM et le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

 
2007: Inspirée par le travail de Peter Pretorius, la Fondation JAM Suisse est fondée par Matthias Tobler et le couple Bärtsch.

 
2008: Coopération avec le PAM au Soudan du Sud. JAM passe d'une organisation centrée sur la nutrition à une organisation globale d'aide et de développement avec la vision ‘Aider l'Afrique à s'aider elle-même’.

 
2012: JAM atteint le nombre historique de 1,1 million d'enfants nourris quotidiennement.

 
2018: JAM étend ses projets à deux nouveaux pays: En Sierra Leone, le programme de nutrition basé sur le modèle de ‘l'alimentation scolaire locale’ du Mozambique est introduit. En Ouganda, JAM est impliqué dans les camps de réfugiés sud-soudanais avec des projets de nourriture, d'eau et d’agriculture.

Ce site Web utilise des cookies - veuillez consulter notre politique de confidentialité au bas de cette page pour plus d'informations sur les cookies et vos droits en tant qu'utilisateur.